Les Séniors C à l’épreuve du favori

05/04/2018

Dimanche après-midi, les Séniors C auront fort à faire à l’occasion de la réception de l’US Nantua pour le compte de la 17ème journée du championnat de Départemental 1. Restant sur un revers lors de leur dernière sortie à domicile, les garçons de Manu DUBESSY et Cédric GANDON auront à coeur de faire tomber l’une des meilleures équipes de la poule et de poursuivre leur route vers le maintien.

Avec un bilan de huit victoires, un match nul et six défaite, les Séniors C pointent aujourd’hui à la sixième place du classement avec un total de 25 points. On pourrait croire qu’avec autant de succès, notre équipe serait déjà sortie d’affaire dans la course au maintien, mais c’était sans compter sur la petite forme actuelle des équipes de l’Ain qui évoluent en Régional 3, ce qui ne nous permet pas encore de connaitre avec certitude le nombre de descendants en Départemental 2. Ayant déclaré forfait général, le FC Belley fera partie à coup sûr des équipes qui n’évolueront plus à ce niveau la saison prochaine. 

Au vu des confrontations directes qui se joueront ce week-end entre des équipes situées dans la deuxième moitié du classement (Saône Vallée Foot se rendra à Montrevel et l’équipe réserve de Marboz accueillera le FC Côtière Luénaz), prendre des points sera certainement la priorité. Il est certain que la tâche ne sera pas aisée face à une équipe classée troisième de la poule, avec un point de retard sur Foissiat et deux sur le FO Bourg mais avec… deux matchs en moins. C’est donc en potentiel leader et grand favori à l’accession que les hommes de Filipe NUNES se présenteront à Fétan.

La partie de Dimanche sera donc importante mais pas décisive pour le maintien puisqu’il restera encore 5 rencontres à disputer, qui plus est, face à des concurrents directs. Lors du match aller, les Nantuatiens s’étaient imposés 2 buts à 1. Après avoir ouvert le score par l’intermédiaire de Julien FERNANDES, les locaux avaient su trouver les ressources nécessaires pour empocher les 3 points de la victoire dans le temps additionnel.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *