KEVIN GARNIER: « L’OBJECTIF FIXE N’A PAS CHANGE »

14/10/2018

Nouvel entraîneur des Séniors A Kevin GARNIER cumulera désormais cette fonction avec celle de Responsable du foot à 11 chez nos jeunes. Un nouveau défi à relever pour celui qui avait déjà été à la tête des Séniors 3 et les Séniors 2.Guidé par des ambitions élevées cette saison. Après une reprise estivale bien pleine, et un début de saison mitigé Kevin GARNIER s’exprime à quelles heures d’un match de Coupe de France qui peut lancer une saison bien riche…

Kevin quelles sont les motivations qui t’ont amené à relever ce nouveau challenge de prendre l’équipe Fanion suite au départ de Romain PATUREL ?

Kevin  » Romain avait fait part il y’a quelques mois de sa volonté de découvrir autre chose dans une structure de haut niveau. Compte-tenu de sa décision, cela nous paraissait logique (le club et moi) que je prenne la suite après avoir travaillé plus de 10 ans à ses côtés. Cela faisait 6 ans que j’intervenais sur la catégorie U19 avec en parallèle les Séniors 2 lors de la saison 2016/2017. Je connaissais donc la quasi-totalité des joueurs, pour les avoir encadrés ces dernières années en catégories de JEUNES et SENIORS ». 

Tu as déjà coaché deux équipes Séniors par le passé. Quel souvenir gardes-tu de cette première expérience ? La manière de gérer le groupe reste t’il le même ?

Kevin « Ce sont deux bons souvenirs avec 2 maintien en Promotion d’Excellence pour l’équipe 3 et en PHR avec la Réserve. J’ai à chaque fois récupéré des équipes qui venaient d’accéder à ces niveaux. L’objectif « maintien » était important et délicat mais surtout très inintéressant. Le fait de coacher des équipes avec de nombreux changements d’un week-end à l’autre a été très formateur me concernant. Il fallait sans cesse s’adapter et surtout tirer le meilleur des joueurs chaque dimanche  que ce soit mentalement et tactiquement. Quand à la manière de gérer le groupe, elle reste quasiment la même à savoir concerner tous les joueurs et surtout gérer de la meilleure des façons les plus déçus d’entre eux. Il y’a simplement plus de »cas » à gérer quand tu es coach d’une équipe 1 que lorsque tu coach une équipe 2 ou 3. »

Près d’un moi et demi après la reprise, quel bilan peux-tu dresser sur le début de saison du groupe Séniors en général ? et quel objectifs fixe tu aux équipes ?

Kevin  » Un mois et demi après le début de la saison, rien a changé, à savoir gagner 5 rencontres le plus rapidement possible. Au-delà de l’aspect comptable le bilan est mitigé avec un début de saison poussif pour nos équipes 1 et 3 mais satisfaisant pour la réserve ainsi que notre équipe 4. Globalement les joueurs son extrêmement assidus avec pas moins de 60 Séniors présents sur chaque séance ce qui permet de travailler en qualité sur nos 4 équipes. Nous devons faire désormais de gros progrès sur l’aspect défensif pour faire  face à un constat très récurent: nos équipes encaissent trop de buts. Nous manquons de rigueur et de concentration dans ce domaine-là en offrant trop souvent la possibilité à nos adversaires d’avoir des solutions de buts sur des situations pourtant anodines. En ce qui concerne l’animation offensive nous axons notre travail sur l’utilisation du ballon dans les 30 derniers mètres ainsi que les coups de pieds arrêtés afin d’être le plus efficace possible.

Cette saison tu es également en charge du football à 11 chez les jeunes, quels seront les objectifs fixés ? et quel sera selon toi le facteur qui permettrai aux équipes de jeunes de franchir un cap dès cette saison ?

Kevin «  Les objectifs de varient pas d’une saison à l’autre. Nous avons toujours l’obligation de nous maintenir le plus rapidement possible au niveau régional pour nos équipe A, et même de jouer les premiers rôles si l’occasion se présente dans l’une des 3 catégories. Concernant nos équipes B et C l’objectif est d’aligner chaque week-end des équipes compétitives flirtant avec le niveau excellence de District. Concernant l’évolution des joueurs et compte-tenu des nombreux changements survenus sur l’encadrement des équipes à l’intersaison, mon seul objectif  est d’amener très rapidement tous nos éducateurs à des degrés d’exigence en adéquation avec l’image du club. Nous ne pouvons pas espérer  voir des progrès chez nos jeunes si nos coachs manquent de rigueur et d’exigence dans leur travail au quotidien. Cela va de l’organisation logistique, au respect de chaque licencié tout en étant efficace sur le contenu des séances et des matchs. A l’heure actuelle je pense que nous sommes en progrès depuis le début de saison mais cela reste insuffisant pour un club comme le nôtre. L’ensemble de nos éducateurs sont conscients de nos manquent et mettrons tout en œuvre pour apporter à nos joueurs un encadrement technique et éducatif de grande qualité.

Pour conclure un petit mot sur le déplacement d’aujourd’hui en Coupe de France ? je suppose un match qui doit avoir une saveur particulière car cela est une première pour toi à ce niveau de la compétition en tant que coach ?

Kevin «  Nous nous attendons à un match compliqué face à un adversaire qui affichera le même niveau de motivation que le nôtre pour rejoindre le 5ème tour de l’épreuve. Ce qui fait souvent la différence dans ce genre de match sera le niveau d’exigence et de sérieux dont nous ferons preuve pour passer ce tour tout en ce montrant intraitable dans les 2 surfaces de réparation. En ce qui concerne l’excitation autour de ce match, est équivalente à ce que j’ai pu rencontre en Gambardella lors des saisons précédentes. Le seul paramètre différent est l’engouement  que génère cette épreuve auprès des gens !! C’est assez impressionnant mais vraiment passionnant… à nous désormais ne de pas décevoir l’ensemble des personnes du club et leur offrir un 6 ème tour pourquoi pas à domicile…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *