Hommage à Yvette PELLETIER

01/11/2018

Pour ceux qui n’ont pu être présents lors de la cérémonie organisée ce lundi à la Salle des Fêtes de MISERIEUX, en hommage à notre Yvette qui nous a quitté la semaine dernière, retrouvez ci-après le texte lu par Gilles DUTREIVE au nom du club.

 

Chers amis,

C’est avec beaucoup de peine et de tristesse que nous sommes réunis aujourd’hui pour le départ d’Yvette. Le monde du football et plus particulièrement la famille de l’ASMT est en deuil.

Notre « mamie gauffres », notre « Poupette » pour les plus intimes, nous a quitté.

Elle a œuvré toute sa vie pour assouvir, non pas forcément la passion du foot, mais surtout et certainement, ce qui a animé la majeure partie de sa vie, à savoir rendre service et se dévouer sans cesse pour servir la bonne cause.

Secrétaire du FC MISERIEUX durant de nombreuses années, peut être 20 ans ou plus, puis ensuite à l’ASMT depuis 1992, au sein de la Commission Animation.

Sa gentillesse, mais aussi son tempérament, faisaient qu’elle était toujours très écoutée. Elle savait également freiner les ardeurs ou la colère des joueurs à la fin d’un match, afin d’éviter des sanctions inutiles en rappelant à tous, que le football était avant tout un jeu et qu’il convenait de respecter les adversaires, mais aussi les arbitres car ils avaient le droit de commettre des erreurs, tout comme un joueur peut manquer des buts! C’était la sagesse d’Yvette…

Yvette et Albert son époux, ont été récompensés de la médaille d’argent de la Ligue Rhône Alpes, remise par le Pdt BARBET lors de l’AG de la Ligue à Trévoux en 1999. Récompense ô combien méritée, bien qu’Yvette n’ait jamais recherché les honneurs.

Secrétaire, elle se promenait la semaine avec sa sacoche et toutes les licences du club, à pieds dans Misérieux ou au volant de sa 2CV rouge que tous connaissaient et lui enviaient, demandant aux joueurs de régulariser rapidement leur situation afin d’être qualifiés. Puis le dimanche, c’était buvette, infatigable, elle n’avait de cesse d’œuvrer pour le bien du club.

Tous les enfants du club et des environs connaissaient Yvette, la célèbre marchande de gauffres et qui, à chaque tournoi ou manifestation, se chargeait d’accomplir cette tâche sans jamais rechigner.

Tu vas retrouver tes amis, Paul, Gaston, Henri, ton époux Albert et Jean, ton compagnon, et nous sommes persuadés que vous allez reprendre vos parties de belote, ces occasions qui vous permettaient aussi de vous réunir pour passer un bon moment, parler du club et préparer les licences, cartes de bal et cartons de Loto.

Que d’heures et de travail consacrés à la collectivité ! Nous ne pourrons t’oublier Yvette et ta présence sera parmi nous à chaque manifestation.

Il est temps désormais de se quitter et de te laisser en paix, tu as tellement mérité le repos…

Tes enfants du football te pleurent mais t’adressent des sourires car tu incarnais avant tout la joie de vivre et la gaîté.

NOUS T’EMBRASSONS AFFECTUEUSEMENT ET TE DISONS « AU REVOIR ».

 

La famille de l’ASMT et ton ancienne famille du FCM. 

 

 

 


Comments

  1. GIROUDON Jérôme - 11/11/2018 at 17:33

    Beaucoup de tristesse en apprenant cette nouvelle, je me souviens de ces moment partagés avec elle. De sa gaieté et de son dynamisme, mais surtout de sa gentillesse.Je t’embrasse très tendrement Yvette, et c’est le cœur serré que je te souhaite le bon vent.
    Jerome GIROUDON

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *